Comprendre

Organiser une célébration de la Réconciliation pour des jeunes

Préparation

– Veiller au cadre, à l’ambiance : une icône ou une image pour centrer le regard (Le retour du fils prodigue de Rembrandt, où le père a une main d’homme et une main de femme : Dieu notre Père a un coeur maternel; ou le même sujet par Anto Carte, peintre borain, où tout est dans le regard et la position des mains; …)

– Un fond musical doux, invitant au recueillement : un instrumental de Taizé,… Pendant les confessions individuelles : « Qu’as-tu à me dire, Seigneur? » de Raymond Rau, « Trouver dans ma vie ta présence » de Gianadda, puis de nouveau la musique douce. On peut aussi choisir avec profit une chanson profane actuelle qui évoque le besoin de conversion, comme « On peut tous changer sa vie » d’Elsa.

– Des petits luminaires (rouges pour le geste qui suivra la démarche personnelle.

– Une feuille pour chacun avec textes et chants.

Exemple de déroulement

– Accueil et présentation : musique douce, veiller à la bonne disposition des participants (espace pour chacun). Rappeler brièvement la motivation à faire la démarche (voir La Réconciliation, c’est quoi) : nécessité et bienfait d’éclairer, d’aérer et d’arroser notre jardin secret, d’en arracher les mauvaises herbes qui risquent de l’étouffer. Expliquer la couleur violette de l’étole du prêtre: « Comme un bleu qui fait mal et puis qui s’atténue ».

– Révision de vie : de préférence à partir d’un texte d’Évangile expliqué (les Béatitudes, le Notre Père, les invités à la noce, …).

– Invitation à l’examen de conscience personnel puis à la démarche individuelle auprès du prêtre // musique douce et/ou l’une ou l’autre chanson indiquée ci-dessus.

– Un geste au retour : par ex., allumer et déposer un luminaire sur une plaque devant l’image choisie. Ou une démarche envers un autre avec qui on doit faire la paix…

– Une prière lue comme « pénitence » commune : la Prière simple de Saint François d’Assise, par ex. : « Là où demeures la haine, que nous apportions l’Amour… ». Avec l’invitation à poser un vrai geste de réconciliation ou de « conversion » (prier chaque jour, par ex.) dans la vie de tous les jours : la Réconciliation doit changer qqch. dans notre vie!

– Une bonne chanson en conclusion : reprendre ensemble uen des chansons choisies, pour repartir dans « la joie d’être sauvés »!

Laisser un commentaire