Animer

L’histoire de Noé racontée aux enfants

pour qui

, , , , , , , , , ,

Moment de la journée

Âges des participants

De 4 à 12 ans

Nombre de participants

De 4 à 30 participants

Nombre d'animateurs nécessaires

1 animateur

Temps de préparation

10 minutes

Temps de l'activité

60 minutes

Matériel

lampe de poche, représentation d'un arc-en-ciel, petits personnages représentant Noé, son bateau et les animaux, tentures ou rideaux pour occulter la pièce si nécessaire

Déroulement de l'activité

La pièce est occultée, une représentation d’arc-en-ciel sur un mur et les petits personnages sont au centre du cercle que forment les jeunes.

Les jeunes sont installés en demi-cercle autour de l’animateur, avec à portée de main, leur lampe de poche éteinte.

Quelques petites consignes : rester calmes, écouter l’ histoire et lorsqu’on leur en donnera le signal, allumer leur lampe de poche.

 

Histoire

Après la création d’Adam et Eve, les hommes devinrent de plus en plus nombreux sur la terre, et Dieu vit qu’ils étaient méchants : ils se battaient, se disputaient, faisaient la guerre.

Alors, il regretta de les avoir faits.

Il se dit : « Je vais effacer de la terre les hommes et les animaux, les bêtes, les bestiaux, les bestioles et même les oiseaux qui volent dans le ciel, car je regrette de les avoir faits. »

 

Il y avait pourtant un homme bon.  Il s’appelait Noé et il avait trois fils, Sem, Cham et Japhet.

Dieu dit à Noé :

« Construis une arche de bois, un très grand bateau, et pose dessus un toit.  Tu y entreras avec ta famille.  Tu feras aussi monter dans l’arche un couple de chacun des animaux, les bêtes qui marchent et qui rampent et les oiseaux qui volent.  Car après sept jours, je ferai tomber la pluie sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits. »

 

Noé fit ce que Dieu lui demandait.  Il construisit la grande arche et il y entra avec sa famille et un couple de chacun des animaux : bêtes, bestioles et oiseaux du ciel.  Et Dieu ferma la porte derrière lui.

 

          => Moment  où les animés peuvent allumer leur lampe vers le centre du cercle pour découvrir Noé, les animaux, l’arche… Puis extinction des feux et reprise du récit.

 

La pluie tomba, les eaux montèrent, montèrent, et elles soulevèrent l’arche.

Les eaux du déluge recouvrirent toute la terre, même les plus hautes montagnes.

Tout ce qui était vivant mourut.  Il ne resta plus que Noé et ceux qui étaient avec lui dans l’arche.

 

Après des jours et des jours, Dieu se souvint de Noé.

La pluie cessa, le vent souffla, lentement les eaux commencèrent à baisser et l’arche se posa au sommet d’une montagne.

Noé attendit 40 jours, puis il lâcha le corbeau.  Mais le corbeau revint.  Puis Noé lâcha la colombe.  Mais elle revint aussi car elle n’avait pas trouvé où poser ses pattes.

Noé attendit encore 7 jours et lâcha à nouveau la colombe.  Le soir, la colombe revint.  Elle tenait dans son bec une petite branche d’olivier.  Noé comprit que les eaux avaient baissé.

Il attendit encore 7 jours, il lâcha la colombe et cette fois la colombe ne revint pas.  Noé regarda et il vit que la terre était sèche.

 

Noé sortit de l’arche avec sa famille et tous les animaux.

Alors Dieu dit : « Plus jamais je ne détruirai la terre à cause de la méchanceté des hommes !  Tant que la terre durera, il y aura des semailles et des moissons, des étés et des hivers, des jours et des nuits. »

Et Dieu dit à Noé : « Aujourd’hui, je fais une alliance avec toi, avec tes enfants et les enfants de tes enfants.  Regarde, je mets l’arc-en-ciel au milieu des nuages, en signe de mon alliance avec tous les vivants de la terre.  Et plus jamais je ne les ferai mourir !  »

 

          => Les animés allument à nouveau leur lampe pour éclairer l’arc-en-ciel, signe de la paix.

Profitant de l’obscurité et du calme, les animés qui le souhaitent peuvent alors formuler un pardon à l’un ou l’autre.

On peut alors terminer l’animation par le chant de Noé « : « Enfant du Seigneur ».

Laisser un commentaire